الاثنين، 28 نوفمبر 2016

Parties fixes et mobile à la mécanique



Parties fixes et mobile à la mécanique
Blocmoteur
Le blocmoteur, appelé également cartercylindres, est la pièce maîtresse du moteur
Ses fonctions principales sont les suivantes :
  • contenir les cylindres ;
  • supporter le vilebrequin, la culasse, les accessoires... ;
  • servir de support à l’huile de lubrification ;
  • servir de support à l’eau de refroidissement (si un tel système de refroidissement est utilisé).
Pour assurer ces fonctions, le blocmoteur doit :
  • être rigide (sinon risque de bruits, problèmes d’étanchéité ou de pertes mécaniques) ;
  • avoir une conductivité thermique suffisante ;
  • être coulable et usinable ;
  • être étanche (huile et eau).
Dans le moteur, le cartercylindres supporte la pompe à huile, la pompe à eau, l’alternateur, souvent le démarreur et le filtre à huile.
Enfin, au niveau du véhicule, il doit :
  • assurer la liaison avec la boîte de vitesses ;
  • assurer...
Parties mobile
Vilebrequin
·         Nota :
·         se reporter utilement à l’article Équilibrage des machines alternatives [B 2 770] dans ce traité.
·         Le vilebrequin est un arbre constitué de manivelles Son rôle est de transformer à l’aide de la bielle les efforts linéaires du piston en couple exploitable.
·         On trouve d’un côté du vilebrequin le volant moteur ou volant d’inertie qui permet de limiter l’irrégularité cyclique du régime de rotation (surtout gênante au ralenti et aux bas régimes), qui sert de portecouronne de démarreur et qui supporte le couvercle d’embrayage.
·         De l’autre côté, on trouve généralement la poulie de distribution mais celleci peut aussi se trouver au centre du vilebrequin (cas de la majorité des moteurs de moto). Sur quasiment tous les moteurs diesels et sur quelques moteurs à essence, on trouve également...


ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق